Une année 2011 fructueuse pour la maison Jeunes Malgaches
30-12-2011

 

Une année 2011 fructueuse pour la maison Jeunes Malgaches


ImageLa maison d'édition Jeunes Malgaches continue son petit bout de chemin et fait le bonheur des enfants malgaches en offrant des livres répondants à leurs attentes. Même si le contexte est difficile, les chiffres de la maison continuent de monter et ont dépassé cette année les chiffres de la librairie. Les premiers livres continuent d'être réédités, signe que des besoins énormes restent encore à couvrir dans toute l'île.

Les associations continuent toujours de renforcer la présence des livres malgaches dans les écoles et de nouveaux partenaires nous font confiance tous les ans.

L'édition du « Petit Prince » en bilingue français/malgache a été l'événement le plus marquant de la vie de la maison cette année. La négociation de cette réédition auprès de Gallimard a duré deux ans et il a fallu la caution de l'Alliance internationale des éditeurs indépendants pour avoir leur accord. Il ne faut pas alors s'étonner que peu de traductions se fassent en Afrique.

La mise en place du programme d'aide à la cession de droit à l'Institut français à Paris tombait aussi à pic puisqu'elle a permis de payer le rachat des droits du Petit Prince. Il ne faut pas hésiter à utiliser toutes les aides existantes à l'extérieur pour avancer quand le Ministère de la Culture malgache ne fait rien pour aider le livre malgache.

Reste à finir le livre « rois et reines de Madagascar » que nous aurions voulu éditer cette année. La collaboration avec les historiens malgaches est difficile et a ralenti l'édition du livre.

Espérons que tout cela sera dénoué en 2012.

Bonne fête à tous.

Marie Michèle RAZAFINTSALAMA

Dernire mise jour : ( 30-12-2011 )